Accueil | Adresses | Coûts | Cameroun | Cercle franco-africain | Cuisine | Communication | Formalités | Elle-Lui | FAQ | Forum | Histoire | Liens | Livres | Livre d'or | Mariage | Plan du site | Photos | Renseignements | Santé
sara-alain.com

Accueil

accueil

Sommaire

pourquoi ce site

Mais aussi

Qui somme nous

Elle et lui

Il était une fois

Photos

Foire aux questions

Formalités

Acte de naissance

Carte d'identité

Passeport

Visa touristique

Visa pour mariage

Attestation d'accueil

Certificat d'hébergement

Pour le mariage

Certificat de célibat

Certificat de coutume

Carte de séjour

Carte de résident

Nationalité Française

Nelle loi d'immigration

Permis de conduire

Les coûts

Les adresses

Mariage

Publier les bans

Pièces à fournir

Certificat prénuptial

La légalisation

Polygamie

Les témoins

La préparation

La célébration

Les conséquences

Mariage en France ?

Mariage à l'étranger

La dot

Photos

Voyage

L'avion

Les coûts

Les adresses

Santé

Les vaccins

Anti-paludisme

Visite prénuptiale

Visite OFII

Trousse médicale

Sécurité sociale

Adaptation à la France

Communiquer

Le téléphone

Carte téléphonique

Internet

Le courrier

Transfert d'argent

Western-Union

Au Cameroun

Banques

Distributeurs de Billets

Le Cameroun

Généralités

Histoire

Livres

La cuisine

Cuisiner

On trouve en France

Recettes

Restaurants

épiceries

Liens

Cercle franco-africain

Les sites à connaître

Ou s'adresser

Beauté

Salons de coiffure

Restaurants

épiceries

Livres

Contacts

Renseignements

Cercle franco-africain

Forum

Livre d'or

Sara et Alain : Un amour en noir et blanc !

La santé de près ou de loin...

 

Vaccins pour venir en France

Vaccins pour aller au Cameroun

Le traitement préventif contre le paludisme

La trousse médicale à emmener au Cameroun

Visite prénuptiale pour le mariage

Visite médicale pour obtenir la carte de séjour

La sécurité sociale

La santé au quotidien


 Vaccins de Sara pour venir en France

 Sara a du se munir d'un carnet de vaccinations internationales. La vaccination a été réalisée un mois minimum avant le voyage.

Les vaccins obligatoires effectués sont :

  • Le vaccin contre la fièvre jaune
  • Le vaccin contre le choléra

(Cliquez ici pour une page détaillée sur le vaccin contre la fièvre jaune)

 Vaccins pour aller au Cameroun

Trois semaines, minimum, avant le départ, le vaccin contre la fièvre jaune (antiamarile) devra impérativement être fait dans un centre habilité.

(Cliquez ici pour une page détaillée sur le vaccin contre la fièvre jaune)

Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont également à faire. La vaccination contre l'hépatite B est fortement recommandée.

Les vaccinations contre l'hépatite A, la typhoïde et la méningite à méningocoques sont recommandées.

A l'arrivée, le carnet de vaccination sera contrôlé par les autorités médicales à l'aéroport.

Le traitement préventif contre le paludisme

D'autre part un traitement préventif contre le paludisme.(Nivaquine, Flavoquine, Méfloquine) sera prescrit par le médecin.

Pour Alain, ce fut du "Lariam". Un comprimé à prendre une fois par semaine. La lecture de la notice est inquiétante, mais il n'y eut aucun effet secondaire.

Pour se protéger des moustiques qui transmettent de nombreuses maladies, des répulsifs sont à prévoir. Les seuls efficaces doivent indiquer sur la formule "DEET à 50%" ou "/35/35 à 25%".

(Cliquez ici pour une page détaillée sur le paludisme)

  La trousse médicale à emmener au Cameroun

 ATTENTION - Informez-vous auprès de votre médecin et éventuellement auprès d'un centre de vaccination. Les informations données ci dessous ne concernent que le voyage d'Alain. Les choses évoluent, chacun à des besoins différents en matière de santé, et quelque fois même, les avis des médecin divergent.

Les noms des produits et des médicaments sont donnés à titre indicatif ; il en existe d'autres tout aussi efficaces :demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien.

Certains des produits et médicaments indiqués font l'objet de contre-indications. En conséquence demandez l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien avant de les utiliser et lisez attentivement les notices d'utilisation.

La règle N°1 est donc la prudence.

Vos traitements habituels en quantité suffisante pour toute la durée de votre séjour. (pilule contraceptive, insuline...), voir un peu plus en cas de retour différé.

N'oubliez pas votre carnet international de vaccination et votre carte de groupe sanguin.

Souscrivez éventuellement une assurance rapatriement sanitaire (Alain ne l'avait pas fait).

Enfin, il faut quand même penser que le Cameroun est un pays ou l'on trouve des médecins, des pharmaciens, et tout un système hospitalier. Dans les grandes villes, dès que l'on connaît un peu, on trouve de tout.

Néanmoins, vous ferrez des heureux, à votre retour quand vous abandonnerez votre trousse à vos amis Camerounais.

Alain avait composé avec son médecin une trousse médicale assez élémentaire :

  • Un antalgique et antipyrétique à base de Paracétamol (Epheralgan, Doliprane);
  • Un anti-nauséeux, antiémétique (vogalene);
  • Un antidiarrhéique (Imodium; Diarsed);
  • Un antibiotiques pour diarrhées sévères, (Oflocet) contre les amibes ( fasygineR 500, IntetrixR gel );
  • Un antibiotique à large spectre;
  • Du collyre (Biocidan, Opticron);
  • Des gouttes auriculaires;
  • Un antiseptique (Chlorhexidine, Betadine);
  • Une crème anti-inflammatoire (Dolgit crème )
  • Un produit de traitement des coups de soleil (Biafine);
  • Divers pansements, compresses stériles, sparadrap, pansements stériles, bandes de contention, 2 épingles de sûreté,...;
  • Une crème "écran total" pour protection solaire à fort indice de protection et stick à lèvre anti-UV;
  • Des produits pour la désinfection de l'eau (Hydroclonazone ; Micropur), ou micro filtre Katady;
  • Les répulsifs contre les moustiques (voir le paragraphe traitement contre le paludisme);
  • Ciseaux, petite pince à épiler, sinon le fameux couteau suisse qui contient aussi l'ouvre-boite, etc. est un précieux outil;
  • Une paire de lunettes de soleil à fort indice de protection;
  • Un chapeau de soleil;
  • Des préservatifs;
  • Thermomètre digital.
  • Papier toilette;


Visite prénuptiale pour le mariage

 Les certificats prénuptiaux, suite à des visites médicales étaient obligatoires. Cette formalité est abrogée depuis le 20 décembre 2007 (article 8 de la loi n° 2007-1787).

 

 

Visite médicale pour obtenir la carte de séjour

Pour obtenir une première demande de carte de séjour temporaire, il faut passer une visite médicale. Cette visite médicale ne dure que quelques minutes. L'objectif est de déceler d'éventuelles maladies contagieuses, comme la tuberculose ou d'autres pandémies éradiquées en France.

Cet examen médical est maintenant effectué par un médecin de l'OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration) ou à défaut par un médecin agréé par l'OFII.

Aucun employeur ne peut recruter un étranger (non ressortissant d'un état membre de l'Union européenne) démuni d'autorisation.

Le coût est gratuit, pour le conjoint d'un ressortissant français, depuis mai 2000.

Il faut attendre la convocation envoyée par la préfecture. La demande de rendez-vous est faite lors de la remise du récépissé de la demande de titre de séjour.

Le papier remis après le bilan médical est exigé pour décerner le titre de séjour.

(Cliquez ici pour accéder au site de l'OFII)

Sara a attendu six mois après le début de la demande de carte de séjour, pour être enfin convoquée à la visite médicale.
Elle reçoit son certificat d'aptitude trois semaines plus tard et remet l'original la mairie
Un deuxième récépissé puis une mention sur le passeport, un an s'est passé. Enfin la carte de séjour arrive. Trop tard elle est déjà périmée. Du coup, on déclenche les démarches pour le renouvellement....


La sécurité sociale

Cela nous a semblé comme étant une des formalités les plus simples.

Contrairement à ce qui nous avait été indiqué, la carte de séjour n'est pas obligatoire pour le conjoint d'un Français.

Dés le mariage, nous avons envoyé à notre CPAM locale, accompagnés d'un petit mot, une copie de l'acte de mariage et la copie de l'acte de naissance de Sara.

Un coup de téléphone rassurant et deux semaine plus tard, l'affaire était réglée.

Il me suffisait d'introduire ma carte vitale dans une borne automatique et de me laisser guider.

Sara n'ayant pas d'activité salariée, c'est sur mon numéro de sécurité sociale qu'elle est donc inscrite.

 De la même manière, et là non plus sans aucun tracas, ma mutuelle, a pris Sara en charge après nous avoir gentiment informé qu'il n'y aurait pas de problème.

Carte Vitale

La santé au quotidien

Une fois arrivé en France, le premier souci est le froid, surtout dans notre région picarde situé au nord de la France pendant l'hiver.

  • Le chauffage central de la maison est donc rehaussé.
  • Sara a du également s'adapter (avec beaucoup de coquetterie) aux vêtements d'usage en cette saison.
  • Le port du pantalon est devenu habituel. Les pulls sont très bien supportés et il a fallu acheter deux ou trois manteaux pour sortir.
  • Une paire de gant et un cache-col complètent efficacement ces effets.

Paradoxalement, Sara n'a pas eu de rhume ni de grippe.

Elle a eu seulement à souffrir de crises résiduelles dues à un vieux "palu". Inquiétant, mais un traitement de trois jour au paracétamol dosé à 1 gramme, l'a soignée.

Le changement de nourriture est aussi un facteur de "mal être". Il a donc fallu, les premiers mois essayer de retrouver les besoins alimentaires de Sara. Alain à donc dû manger davantage de poisson et de légumes. Heureusement, on trouve (en cherchant un peu), certains aliments africains dont l'indispensable plantain.

L'eau est partout potable, cependant, son goût chloré lui a fait préférer l'eau de source en bouteille.

Autre problème lié à l'eau trop calcaire ou chlorée, la peau de Sara n'y est pas habituée, elle se dessèche. Un bon lait réhydratant et un baume gras pour les lèvres sont nécessaires.

Enfin, l'eau dure ou le froid, ou le changement d'alimentation, ou peut être les produits de défrisage, à moins que ce ne soit une trop longue période de coiffure en "rasta", les cheveux de Sara sont devenus très cassants. Mais, sa coiffeuse d'un salon africain, lui a certifié que c'était normal et que cela durait trois ou quatre mois.

Maintenant munie d'une couverture de sécurité sociale, Sara dispose de tous les avantages d'un français et des avantages de la mutuelle ou est rattaché Alain. Ceci permet de couvrir la quasi-totalité des frais de médecin, pharmacie, analyses médicales, chirurgie, dentaire, optique, ...


Accueil | Adresses | Coûts | Cameroun | Cercle franco-africain | Cuisine | Communication | Formalités | Elle-Lui | FAQ | Forum | Histoire | Liens | Livres | Livre d'or | Mariage | Plan du site | Photos | Renseignements | Santé